Les rösti

Alors oui, en janvier j’ai fait mes adieux à l’Italie pour m’installer 30 kilomètres plus loin, de l’autre côté de la frontière, en Suisse.

Et qui dit changement de pays dit changement de spécialités culinaires.

Commençons donc par les rösti.

MAIS QU’EST-CE ?
Tous les cantons ont chacun leur version des rösti traditionnels et disent que les rösti, ca vient de chez eux ma brave dame, mais soyons honnêtes, on a tous flairé à 10km leur origine suisse allemande, rapport au « ö ».
Les rösti, ce sont des galettes de pommes de terre.

dsc_0452

COMMENT LES CUISINE-JE ?
Si on veut faire les choses bien, il faut faire cuire la veille des pommes de terre en robe des champs, les râper un peu grossièrement le jour J, écraser tout ca pour former des galettes et les faire revenir dans du beurre.
[Une recette de pro sera donnée à la fin de cet article – sois patient]

ET LES ADAPTATIONS ?
Bon bah ca, ca dépend des goûts de la cuisinière. On peut ajouter du fromage, des oignons, des lardons et même un oeuf au plat dessus.

UNE PETITE ANECDOTE ?
Ouiiiiii !! Wikipedia me glisse dans l’écoutille que les rösti ont aussi une importance culturelle et ont donné leur nom au Röstigraben (littéralement « fossé/barrière de rösti ») qui marquerait la différence de mentalité entre la Suisse romande et la Suisse alémanique. En gros, l’idée de base est la même mais on a ceux qui mettent du saindoux et ceux qui préfèrent le beurre ; ceux qui utilisent des pommes de terre cuites et ceux qui les râpent crues.
On parle du röstigraben quand une votation fédérale (referendum, pour nous autres français) obtient dans la région francophone des résultats très différents de la région germanophone.
A titre de comparaison, pour qu’on comprenne bien, c’est un peu comme si on parlait du Mogettegraben (« fossé de la mogette ») pour parler de la différence de mentalité entre la Vendée et le reste de la France, juste parce que dans le reste de la France ils savent pas cuisiner les mogettes correctement.

tumblr_lyodmfxk8d1rob87co1_500

LA RECETTE DU PRO
On la trouve sur ce chouette blog qu’on s’empresse de suivre et sur lequel on a d’ailleurs trouvé la photo de cet article. Merci merci !
[On notera l’approche diplomatique dite « à la normande » choisie par l’auteur qui recommande de faire un mélange avec 2/3 de pommes de terre cuites en robe et 1/3 de pommes de terre râpées crues. Smooth.]

 

Publicités

3 réflexions sur “Les rösti

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s